Archives de Tag: vidéos

Videos Dailymotion micro-ondables… signé Findus !

Pour ses pizzas Crousti’Express, Findus vient de lancer une campagne Rich-Media sur Dailymotion.
Le principe ? Au bout de 3 minutes d’une vidéo (le temps qu’il faut pour faire cuire les fameuses pizzas), un « ding » se fait entendre et la porte d’un micro-ondes s’ouvre à l’écran, présentant le nouveau produit de la marque.
Une sorte de coupure pub intégrée à la vidéo, qui reprend ensuite son cours.
Certes quelque peu intrusif, mais véritablement efficace.

Vodpod videos no longer available.

Agence : Grey (Paris)

Pour visionner quelques exemples de vidéos intégrant l’opération Findus, cliquez sur les liens ci-dessous.

Lire la suite

Les piou-piou de Pleix

Pleix, le célèbre collectif artistique français signe ici un charmant petit court-métrage baptisé  Piu.
Inutile et sans but commercial, mais terriblement attendrissant !
Avec ces petits piafs colorés, Pleix n’en est pas à son coup d’essai.
Ses sept membres, issus du graphisme et de la musique électronique, ont notamment conçu le dernier spot Duracell Fusion (2009), le clip des Basement Jaxx intitulé Cish Cash (2004) ou encore le très primé E-Baby (court-métrage).

Noël rétro pour Schweppes !

Tout ce qui est « rétro » fait fureur en ce moment. Or, les campagnes de communication n’échappent pas à la tendance…

Voici donc une énième campagne qui utilise ces codes périmés depuis des décennies, mais définitivement « in » !
Et là, c’est pour fêter Noël que les années 50 s’invitent dans les spots TV de Schweppes, à travers des illustrations « old school », animées uniquement par des mouvements de bras.
Ajoutons à cette créa très simplifiée, des voix de célèbres comédiens britanniques comme Martin Freeman (Love Actually) qui commentent chacune des scènes, le tout sur fond d’humour typiquement anglais et de références contemporaines.
Une fois n’est pas coutume, cette campagne anglaise est signée Mother (Londres) et réalisée par Tom Kuntz.

Lire la suite

« Il y a de la magie dans McCain »…

Après Coca et sa Happiness Factory, voici McCain et sa fabrique de pommes de terre.
Une usine comme il n’en existe que dans nos rêves… ou presque !
Quoi qu’il en soit, vous en connaissez beaucoup vous, des usines qui chouchoutent leurs potatoes à grands renforts de chatouilles en plumes, de hugs aux herbes et autres câlins ?
Un joli spot de l’agence Beattie McGuinness Bungay pour le géant canadien de la pomme de terre.

Bref, du storytelling dans toute sa splendeur (c’est-à-dire, « la version moderne de cet art de la transmission et de la conviction par le pouvoir des histoires » Steve Denning)… et dans tous les sens du terme !
Parce que bon, c’est bien beau tout ça, mais on ne va pas nous faire avaler le coup de la chaîne de production « potatoes-friendly » et encore moins le it’s all good de la signature…
Parfois, et surtout quand on s’appelle Coca-Cola, McDonald’s ou McCain, mieux vaut ne pas trop raconter d’histoires, non ?

En bonus, la Happiness Factory de Coca :

White Gold Got Milk ?

Un anti-héros engoncé dans une combinaison blanche à cape dorée, ça ne vous dit rien ?
Et pourtant, depuis un an déjà, White Gold (c’est son nom !) est devenu la star des campagnes Got Milk ? pour le collectif californien de l’industrie du lait (California Milk Processor Board)…
Le faux rocker revient cette fois sur le devant de la scène avec un opéra rock déjanté, intitulé « Battle for Milkquarious ».
Au programme, un cocktail de chansons rock, de décors surréalistes et de personnages loufoques, comme Bovina la « vache-licorne ».
Quant au scénario, rien de plus simple : il raconte les aventures de White Gold, parti à la recherche de son lait et de sa petite copine Strawberry Summers, que lui a volé le méchant Nasterious.

Bref, 20 minutes d’entertainment made in US signées Goodby, Silverstein & Partners, que vous pouvez découvrir sur le site dédié.
En parallèle, la célèbre agence a mis en place une campagne TV et un jeu concours permettant aux écoles gagnantes de financer des programmes artistiques.

On applaudit cette campagne résolument tournée vers les jeunes et qui met le fameux nectar à l’honneur.
Pourtant, on doute que tous ces efforts permettront de relancer la consommation du lait aux Etats-Unis.
Une consommation qui a chuté de 14% entre 1981 et 2006, notamment face à une surconsommation de sodas…

Milkquarious contre la Happiness Factory de Coca, quel sera le vainqueur ?