Archives de Tag: storytelling

L’avenir du livre : du digital et de l’interaction…

Le studio de design IDEO, vient de lancer « The future of the book », une très instructive et belle vidéo sur l’avenir du livre.
À travers trois types d’e-books fictifs (Nelson, Coupland et Alice), IDEO raconte ce que sera le livre de demain…
Au-delà de l’histoire ou du contenu littéraire en lui-même, le livre deviendra un véritable outil de discussion et d’interaction.
Le lecteur pourra participer à des discussions, débattre et recommander à d’autres sa « bibliothèque » digitale.
En un clic, il pourra vérifier les sources de l’auteur et obtenir davantage d’information (vidéo, schéma, articles, etc.) sur le sujet de son choix.
Véritable contributeur, il pourra prendre part à la rédaction de l’histoire et du contenu.
Autre signe du rapprochement entre fiction et réalité : la possibilité pour le lecteur de « converser » avec les personnages de l’histoire.
Du storytelling, de l’interactif et de l’expérience, en veux-tu en voilà !
S’il ne s’agit bien sûr que d’hypothèses, elles semblent plus que jamais plausibles. L’iPad et autres e-books ayant amorcé l’évolution du livre papier…

Vodpod videos no longer available.

« Il y a de la magie dans McCain »…

Après Coca et sa Happiness Factory, voici McCain et sa fabrique de pommes de terre.
Une usine comme il n’en existe que dans nos rêves… ou presque !
Quoi qu’il en soit, vous en connaissez beaucoup vous, des usines qui chouchoutent leurs potatoes à grands renforts de chatouilles en plumes, de hugs aux herbes et autres câlins ?
Un joli spot de l’agence Beattie McGuinness Bungay pour le géant canadien de la pomme de terre.

Bref, du storytelling dans toute sa splendeur (c’est-à-dire, « la version moderne de cet art de la transmission et de la conviction par le pouvoir des histoires » Steve Denning)… et dans tous les sens du terme !
Parce que bon, c’est bien beau tout ça, mais on ne va pas nous faire avaler le coup de la chaîne de production « potatoes-friendly » et encore moins le it’s all good de la signature…
Parfois, et surtout quand on s’appelle Coca-Cola, McDonald’s ou McCain, mieux vaut ne pas trop raconter d’histoires, non ?

En bonus, la Happiness Factory de Coca :