Archives de Tag: Happiness Factory

La machine à bonheur de Coca !

Pour commencer l’année en fanfare, voici le dernier dispositif de Coca : un distributeur de boissons… qui, pour une seule pièce, distribue non seulement plusieurs bouteilles de Coca, mais aussi des fleurs, des ballons, des pizzas, des sandwichs géants…
Installée en secret les 7 et 8 décembre dernier dans une université américaine, cette Happiness Machine (le bonheur est décidément le credo Coca) a provoqué l’hystérie générale.

Du bonheur en veux-tu en voilà et un gros buzz pour la célèbre firme US. En un jour, la vidéo de l’opération montée par l’agence Definition 6 (Atlanta) avait été visionnée plus de 100 000 fois !

Vodpod videos no longer available.

Vous en connaissez beaucoup, vous, des distributeurs de boissons qui engendrent des rires, des sourires, des envies de câliner un gros appareil et de partager son Coca ?
Manquerait plus qu’Orangina s’inspire du concept et créé sa NPM (Naturellement Pulpeuse Machine) avec tout plein de jolies « plantes » sortant du distributeur de boissons…

Publicités

« Il y a de la magie dans McCain »…

Après Coca et sa Happiness Factory, voici McCain et sa fabrique de pommes de terre.
Une usine comme il n’en existe que dans nos rêves… ou presque !
Quoi qu’il en soit, vous en connaissez beaucoup vous, des usines qui chouchoutent leurs potatoes à grands renforts de chatouilles en plumes, de hugs aux herbes et autres câlins ?
Un joli spot de l’agence Beattie McGuinness Bungay pour le géant canadien de la pomme de terre.

Bref, du storytelling dans toute sa splendeur (c’est-à-dire, « la version moderne de cet art de la transmission et de la conviction par le pouvoir des histoires » Steve Denning)… et dans tous les sens du terme !
Parce que bon, c’est bien beau tout ça, mais on ne va pas nous faire avaler le coup de la chaîne de production « potatoes-friendly » et encore moins le it’s all good de la signature…
Parfois, et surtout quand on s’appelle Coca-Cola, McDonald’s ou McCain, mieux vaut ne pas trop raconter d’histoires, non ?

En bonus, la Happiness Factory de Coca :