Archives de Tag: Daffy’s

Affichage morcelé + Twitter = Underground Puzzle

Depuis quelques jours, le métro new-yorkais sert de décor à un vaste puzzle-jeu de piste.
Point de départ : une série de 40 affiches révélant chacune une petite partie d’un mystérieux visuel.
Disséminées ça et là dans les stations de métro de Manhattan et de Brooklyn, ces pièces de puzzle n’indiquent qu’un seul et obscur message (ou plutôt hashtag*) : #UNDERGROUNDPUZZLE (relayé également via des pochoirs et stickers).


Un message certes très codé mais qui fait immédiatement référence à Twitter, support principal de cette campagne.
Car c’est sur le site de micro-blogging qu’il faut se rendre pour obtenir des indices, voir les photos de différentes affiches et étudier les théories des internautes.
En attendant le reveal de la campagne, hypothèses et conversations se multiplient, essayant toutes de faire la lumière sur l’annonceur qui se cache derrière #UNDERGROUNDPUZZLE.
Si la marque Daffy’s semble être la clef de l’énigme, Diesel, Motorola, Sony ou encore Nikon se classent parmi les idées les plus plausibles.
Mais il faudra encore patienter avant que l’agence Johannes Leonardo, à l’origine de cette opération, ne dévoile l’identité de l’annonceur mystère…
Une révélation qui risque de faire grand bruit.
Il se murmure déjà que le visuel recomposé choquera par sa suggestivité !
Aguicheuse ou pas, voici une belle opération de teasing qui intègre Twitter à une forme ludique d’affichage.

* hashtag : Sur Twitter, il s’agit d’un mot-clé précédé d’un #, permettant ainsi de regrouper les messages autour d’un même thème, d’un même lieu ou d’un même événement

Les pulls font leur show

Les spectateurs du Ziegfeld Theatre de New York ont eu une drôle de surprise avant la projection du film Amelia (avec Hilary Swank et Richard Gere).
Non contents d’assister à la traditionnelle séquence publicitaire, ils ont été les témoins privilégiés d’un véritable show pour Daffy’s, enseigne de prêt-à-porter low cost.
Tandis que le spot pour la marque défile, les 10 danseurs qui s’agitent sur l’écran (et donc dans la pub) sortent peu à peu de la vidéo pour rejoindre la scène et continuer leur « danse du pull » en interaction avec le spot…
L’ensemble est tout à fait synchrone, participant au réalisme de la performance.
Quant à la chorégraphie, elle fait plutôt figure de gesticulations colorées. Car il s’agit pour les comédiens d’enfiler un maximum de vêtements sur eux !
Bref, une « fitting dance » qui permet de montrer tout ce que  l’on peut acheter à prix Daffy’s.
Bon, mais de là à ressembler à ces sortes d’acariens en Technicolor…

Et comme « rien ne se perd, tout se transforme », cette opération mise en place par l’agence Johannes Leonardo fera bientôt l’objet d’un spot de 30 secondes.