Archives de Tag: affichage

Affiches 3D… en papier !

Pour créer des campagnes d’affichage impactantes, il n’y a pas que les billboards interactifs, les QR codes sur panneaux publicitaires, la 3D ou autres procédés technologiques !

La preuve : ces affiches « pop-up » dans les rues de Londres, pour la promotion du tout nouveau single « Rest » du groupe « Dry The River ».
Ces affiches en 3D et en papier ont nécessité chacune près de 35 heures de travail…
Un côté « artisanal » qui fait son effet.
Simple, beau, poétique et plutôt inattendu (à l’heure où fleurissent toutes sortes d’innovations techno, nouvelles marottes des publicitaires bien intentionnés…).

Publicités

L’art de la réalité augmentée

Fin septembre dernier, le musée Sukiennice (Cracovie) a lancé « Stories Behind the Paintings », une opération de réalité augmentée destinée à promouvoir sa collection d’œuvres de peintres polonais du XIXème siècle.
Le parti pris : raconter et mettre en scène les tableaux au moyen de la réalité augmentée, pour susciter l’intérêt du public.
Ainsi, les visiteurs, équipés au préalable d’un iPhone, pouvaient découvrir la face cachée des œuvres qu’ils avaient sous les yeux… via des scénettes narrant les histoires d’amour, anecdotes militaires ou criminelles liées à chaque tableau.


En parallèle et pour attirer les curieux, l’agence Leo Burnett (Pologne) a orchestré avec brio une campagne on et off line : des affiches invitaient les passants à appeler, à envoyer un message ou à se connecter à la page Facebook de l’opération. Et ceux qui composèrent le numéro indiqué sur l’affiche reçurent un mystérieux SMS ou message vocal relayant l’exposition.
Bref, un soupçon de teasing et de nouvelles technologies, beaucoup de storytelling, d’interactivité et d’entertainment pour dépoussiérer des œuvres tombées dans l’oubli !

Une stratégie adoptée par d’autres musées, qui ont su, eux aussi, prendre le virage de la réalité augmentée, à l’instar du musée des Beaux-Arts de la ville de Rennes ou du Museum of London.
Le premier a mis en place, depuis 2009, un « guide mobile » interactif qui dévoile aux visiteurs des informations sur les œuvres (contées par un avatar 3D) ainsi que des détails du tableau.
Quant au Museum of London, il a récemment créé une application de réalité augmentée sur iPhone, a.k.a Streetmuseum, permettant de voir, selon les endroits où l’on se trouve, des photographies historiques, superposées au paysage actuel.

Musée des Beaux-Arts de Rennes / Museum of London

Affichage morcelé + Twitter = Underground Puzzle

Depuis quelques jours, le métro new-yorkais sert de décor à un vaste puzzle-jeu de piste.
Point de départ : une série de 40 affiches révélant chacune une petite partie d’un mystérieux visuel.
Disséminées ça et là dans les stations de métro de Manhattan et de Brooklyn, ces pièces de puzzle n’indiquent qu’un seul et obscur message (ou plutôt hashtag*) : #UNDERGROUNDPUZZLE (relayé également via des pochoirs et stickers).


Un message certes très codé mais qui fait immédiatement référence à Twitter, support principal de cette campagne.
Car c’est sur le site de micro-blogging qu’il faut se rendre pour obtenir des indices, voir les photos de différentes affiches et étudier les théories des internautes.
En attendant le reveal de la campagne, hypothèses et conversations se multiplient, essayant toutes de faire la lumière sur l’annonceur qui se cache derrière #UNDERGROUNDPUZZLE.
Si la marque Daffy’s semble être la clef de l’énigme, Diesel, Motorola, Sony ou encore Nikon se classent parmi les idées les plus plausibles.
Mais il faudra encore patienter avant que l’agence Johannes Leonardo, à l’origine de cette opération, ne dévoile l’identité de l’annonceur mystère…
Une révélation qui risque de faire grand bruit.
Il se murmure déjà que le visuel recomposé choquera par sa suggestivité !
Aguicheuse ou pas, voici une belle opération de teasing qui intègre Twitter à une forme ludique d’affichage.

* hashtag : Sur Twitter, il s’agit d’un mot-clé précédé d’un #, permettant ainsi de regrouper les messages autour d’un même thème, d’un même lieu ou d’un même événement

Forever Young avec Evian !

Autant, nous avons été quelque peu déçus par les campagnes TV d’Evian aux bébés à roulettes et break-dancers (2009), autant cette campagne print conçue par l’agence BETC Euro RSCG nous met en joie.
Le concept des bébés est encore ici repris, mais totalement retravaillé autour de la signature « Live Young » («Vivons jeune»).
Des T-shirts trompe-l’œil portés par des modèles très Benetton, le tout décliné en cinq visuels shootés par le photographe de mode Nathaniel Goldberg.
Un nouveau souffle pour Evian !

Lire la suite

Prévention routière… sanglante

Pour inciter les conducteurs néo-zélandais à plus de prudence sur les routes par temps de pluie, rien de mieux qu’un billboard (affichage) choquant.

Si, par temps sec, le 4×3 ne semble rien révéler de plus que le visage angélique d’ enfant , par temps de pluie en revanche, il déploie toute sa force de frappe : de longues traînées de sang coulent sur l’affiche !
La signature “La pluie change tout. Adaptez-vous aux conditions” vient appuyer le propos.

Par temps sec

Par temps sec

Par temps de pluie

Par temps de pluie

 

 

 

 

 

Rona, ou l’art de la récup’

Le quincailler canadien Rona récupère les restes de peintures et le fait savoir… en récupérant une publicité iPod Nano Chromatique !
Un simple affichage géant installé à Montréal et qui prolonge celui d’Apple.
Regardez plutôt…

Affichage Rona + Apple

Affichage Rona + Apple

Affichage Rona

Affichage Rona

Une initiative intéressante, mais qui a du déplaire au géant américain puisque quelques jours après leur installation, les deux affichages ont été retirés… à moins que l’espace publicitaire ait du être libéré pour une autre campagne.