Archives de Catégorie: CelaPartDeL'action

Dulux Valentine : en avant les couleurs !

Depuis le début de l’année, la célèbre marque de peinture a lancé son projet « Let’s colour », une opération de grande ampleur destinée à recolorer des lieux tombés dans l’oubli et dans le gris.

Principale particularité : le grand public a été invité à rejoindre les équipes de la marque dans cette formidable entreprise de « régénération colorielle ».


Ainsi, des rues, des bâtiments, des écoles, des places de 4 villes du monde (Rio de Janeiro au Brésil, Jodhpur en Inde, Aulnay-Sous-Bois en France et Londres au Royaume-Uni) ont peu à peu retrouvé vie grâce à de vrais gens !
6 mois, 6 540 litres de peinture et 650 personnes plus tard, cela donne un superbe spot en stop motion, signé Adam Berg pour l’agence Euro RSCG Worldwide.

Vodpod videos no longer available.

Afin de relayer ces opérations locales (et donc à faible visibilité), une campagne plurimédia a été mise en place : un site et un blog dédiés, de la TV (depuis le 23 mai), du viral avec le spot sur YouTube, un compte Twitter, une galerie de photos sur Flickr, des pages Facebook et Orkut (réseau social populaire au Brésil et en Inde).

Bref, des couleurs, de la poésie, de gros moyens, du participatif, de la solidarité et du crossmedia. Tout ça pour nous montrer que Dulux Valentine croit « […] très fortement au pouvoir magique de la couleur, à son apport positif sur la vie de chacun, à sa capacité à dynamiser leur quotidien et à transformer des lieux de vie », dixit Cristèle Drolon, responsable Marketing Grand Public d’AkzoNobel France (groupe auquel appartient Dulux Valentine).

Les uns jugeront l’opération mièvre et un peu « cucul », les autres comme nous trouveront que certains bâtiments (notamment celui en Inde) ont été peints à tort. Mais tous devraient s’accorder à dire que  l’aspect solidaire de ce « Let’s colour » projet laisse malheureusement de côté l’environnement et l’écologie (engagements pourtant indispensables, nous semble-t-il, surtout lorsque l’on vend de la peinture).

The Fun Theory par Volkswagen…

… ou l’art de changer les comportements en s’amusant !
Cet automne, le constructeur automobile a lancé un concours invitant les internautes à proposer leurs idées les plus délirantes, pour un monde meilleur.
Chacun a pu donc déposer sur le site de l’opération (jusqu’au 15 novembre dernier) ses croquis, vidéos et autres supports, pour expliquer son « invention ».
Notre palmarès : un « feu rouge informatif » incitant les usagers à patienter tout en apprenant, un « jukebox-poubelle » qui ne fonctionne que lorsqu’on y insère des bouteilles de bières et autres débris festifs ou encore un abris-bus « flipper-stepper » permettant de jouer grâce à l’actionnement du stepper.
Le grand gagnant doit lui, sa victoire à une idée ingénieuse : un système de radar autoroutier qui enregistrerait les conducteurs les plus raisonnables en terme de vitesse, gagnant ainsi le droit de participer à une loterie…
Et pour lancer l’opération (voire inspirer les futurs candidats) les équipes de l’agence DDB Stockholm ont conçu 3 vidéos amusantes : The Piano Stairs, The World’s deepest bin ainsi que la Bottle Bank Arcade (à visionner ci-dessous)
Bravo à Volkswagen qui a su allier avec brio communication responsable, participatif et « fun ».

The Wiki Traffic Light / The Garbage Jukebox

The Pinball Exercise Machine

Ci-dessous, la vidéo expliquant la « théorie » du gagnant (« The Speed Camera Lottery ») ainsi que les 3 vidéos signées DDB Stockholm

Lire la suite

Quand l’affichage se transforme en cagnotte…

… cela donne cette nouvelle campagne pour l’Armée du Salut dans les rues d’Oslo.
Le but ? Insérer des pièces de monnaie dans ces abribus tirelires.
Au fur et à mesure des dons, se dessinent des toits ou des matelas sur l’affiche, qui viennent comme protéger les SDF au centre du visuel.
Ainsi, le donateur peut « voir » où part son argent !
Une façon ludique de faire appel à la générosité des passants.

Campagne d'affichage pour l'Armée du Salut - Agence Try

Le concept a d’ailleurs déjà été utilisé à plusieurs reprises par d’autres associations comme le WWF ou Misereor.

Les affiches tirelire du WWF et de l'association Misereor

Lire la suite

Ikea fait chanter ses peluches…

Pour « aider les enfants dans le besoin », Ikea organise une chorale virtuelle de peluches.
En effet, depuis quelques semaines, le site du projet Soft Toys Aid propose aux internautes de faire danser et chanter les doudous suédois pour créer la plus grande chorale du monde.
Rien que ça !
Choisissez un personnage, chantez et bougez votre souris pour l’animer (les non-mélomanes pourront choisir de simplement faire danser leur peluche).
Cela donne une jolie mosaïque de choristes altruistes, aux noms et dégaines improbables.
Bref, une belle idée pour promouvoir Soft Toys Aid, une campagne mondiale de dons qui soutient les programmes d’éducation de  l’UNICEF et de Save the Children (un euro est reversé pour chaque peluche achetée).
D’ailleurs, grâce à ces drôles de petits animaux en tissu, pas moins de 16,7 millions d’euros ont déjà été récoltés depuis 2003.

Chorale de peluches en ligne

Telles de vraies rockstars, les peluches Ikea s’illustrent dans un clip dont la chanson ressemble furieusement à We are the World de Michael Jackson et Lionel Richie :

Vodpod videos no longer available.

La campagne se décline également sur Facebook… forcément, elle est encore une fois estampillée Forsman & Bodenfors (cf post du 18 novembre 2009) !

Ecrans de veille écolos par Wunderman

L’agence Wunderman (Londres) vient de lancer The Greensaver, un écran de veille qui « transforme » les écrans en appareils énergivores.
Des images d’imprimante, de bouilloire et de micro-ondes en marche associées aux indications énergétiques de ces appareils remplacent les habituels écrans de veille. L’objectif ? Inciter les employés à éteindre leur ordinateur avant de partir le soir !

GreenSaver

Des écrans de veille à télécharger

L’initiative semble efficace puisque Wunderman affirme qu’elle économisera 58 tonnes de CO2 par an, soit 20 000 € avec l’installation de ces écrans de veille sur tous les ordinateurs de l’agence londonienne…
Alors, si vous aussi, vous souhaitez que votre ordinateur se mue en outil de sensibilisation à l’environnement, rendez-vous sur le site de l’opération et téléchargez l’application Greensaver (pour PC et pour Mac).

On fond pour les statues de glace du WWF

Cet été, les Berlinois n’ont pu échapper à cette jolie campagne du WWF allemand, qui rappelle à tous les conséquences catastrophiques du réchauffement climatique.
Un avant goût de la conférence sur le changement climatique de l’ONU qui se tiendra en décembre prochain à Copenhague.
On adore : simple, beau et plutôt écolo !

Statues-glace-berlin_pics_809

Les vacances…

Comme certains l’ont peut-être remarqué, le blog est inactif depuis quelques semaines déjà.
La raison de ce silence en cette période estivale ? Les vacances bien sûr !
Mais les aventures reprennent en septembre.

Bonnes vacances à tous ou bon courage à ceux qui travaillent.

Prévention routière… sanglante

Pour inciter les conducteurs néo-zélandais à plus de prudence sur les routes par temps de pluie, rien de mieux qu’un billboard (affichage) choquant.

Si, par temps sec, le 4×3 ne semble rien révéler de plus que le visage angélique d’ enfant , par temps de pluie en revanche, il déploie toute sa force de frappe : de longues traînées de sang coulent sur l’affiche !
La signature “La pluie change tout. Adaptez-vous aux conditions” vient appuyer le propos.

Par temps sec

Par temps sec

Par temps de pluie

Par temps de pluie

 

 

 

 

 

Un pixel noir pour sauver l’environnement…

(… ou presque !)
Installez la nouvelle application Black Pixel de Greenpeace sur votre ordinateur et vous économiserez 0,057 watts par heure.
Certes, une goutte d’eau dans l’océan… Mais si 1 million de personnes en faisant autant, 57 000 watts par heure seraient économisées.
Et pour ceux à qui les watts ne parlent pas trop, 57 000 watts équivalent à la consommation de 1425 ampoules de 40W pendant une heure.
Une initiative dans la même veine que le moteur de recherche Blackle que nous évoquions il y a quelques temps (cf post du 8 avril).
Rendez-vous sur www.greenpeaceblackpixel.org pour télécharger l’application.
Si vous n’êtes toujours pas convaincus, regardez plutôt cette vidéo.

Franchement, plus facile de voir un petit pixel de rien du tout sur son écran que d’éteindre la lumière…

Greenpeace fait aussi dans la poussière

A l’instar de l’artiste Alexandre Orion (cf post du 23 avril), Greenpeace Pologne utilise poussière et pollution pour sensibliser à la protection de l’environnement.
Une belle campagne de guérilla marketing qui se révèle être un manifeste en faveur de l’écologie et de la sauvegarde des animaux.
Son message est clair : Ils habitent dans la saleté et sont en voie de disparition
Le principe utilisé pour décliner la signature de la campagne l’est tout autant… à l’aide de pochoirs, la poussière des véhicules, murs et sols est essuyée de façon à dessiner des formes d’animaux.
Certes le travail des messagers Greenpeace s’avère plus simple et moins artistique que celui d’Alexandre Orion, mais le concept est efficace !
Là encore, un bon moyen pour faire de la sensibilisation, sans culpabilisation et sans grands discours…

Le requin Greenpeace

Le requin Greenpeace