Archives de Catégorie: CelaPartDeLa presse

Le saviez-vous ?

Firefox

  • Le site Amazon a été baptisé de la sorte pour faire référence au fleuve qui a le plus grand débit au monde.
    Lu dans Micro Hebdo (n°756)
  • Dans The Dark Knight Rises, dernier opus de la trilogie Batman signée Christopher Nolan, on peut notamment apercevoir la magnifique ville indienne de Jodhpur et son imposant fort, Mehrangarh
Vue sur Jodhpur, la ville bleue et sur le fort de Mehrangarh

Vue sur Jodhpur, la ville bleue et sur le fort de Mehrangarh

2010 : les tailles XL font recette !

« La taille mannequin c’est démodé ! », clame haut et fort la nouvelle campagne de la marque de lingerie Sans Complexe.

Des filles « Sans Complexe »…

Girondes, décomplexées et radieuses, les égéries de la publicité arborent fièrement leur 95D.
Preuve que les mannequins filiformes et androgynes n’ont plus l’exclusivité dans le paysage médiatique et publicitaire.
La tendance n’est certes pas nouvelle, mais ces derniers temps, la société offre une véritable place aux tailles XL.
Chaque mois, des milliers d’internautes suivent les conseils et coups de coeur en tous genres des blogueuses « rondes », dont le nombre ne fait que croître.

Les blogueuses XL et fashion

Parmi elles, Lisa du blog/e-zine « Les modeuses rondes« , Valérie et son « To be Alive » ou encore la célèbre Big Beauty (a.k.a Stéphanie Zwicky).
Cette dernière connait un tel succès, que sur elle, pleuvent les contrats. La marque de prêt-à-porter Devernois en a fait la styliste de sa collection D+ et M6, sa chroniqueuse beauté pour l’émission 100% Mag, rien que ça !

Collection D+, par Devernois

À l’instar de la blogueuse, Marianne James est devenue  « conseillère fashion » : depuis 2008, elle participe à la conception de collection Taillissime de LaRedoute.
Autre signe de la prise de pouvoir des rondes et de l’intérêt des marques/media pour ces tailles 50, la multiplication des papiers et unes de presse à leur sujet.
Dans les magazines, fleurissent des « Vive les Fatshionistas » (Glamour, juin 2010) ou des dossiers Spécial Rondes (Elle, mars 2010).

Cette année encore, l’émission Belle toute nue (M6), continue d’accompagner avec succès des femmes complexées dans leur quête de bien-être et d’acceptation de soi…
Bref, le mouvement des femmes pulpeuses est en marche, amorcé ou tout simplement relayé par les marques et les media.

Un tendance qui va de pair avec l’engouement toujours plus vif pour les émissions/jeux TV culinaires — comme Master Chef (TF1), Top Chef ou Un dîner presque parfait (tous deux sur M6) — ou pour la bonne chère. Car parallèlement au PNNS (Plan National « Nutrition Santé ») et aux campagnes en faveur d’un « manger sain » parfois tristounet et culpabilisant, la tendance « gourmandise » continue de s’affirmer. Les cakistas (comprenez, les fans de pâtisserie) et autres gourmand(e)s ont encore de beaux jours devant eux, qui font davantage passer les plaisirs de la table avant le tour de taille !

Enjeux-Les Echos inaugure la « video in print »

Ce vendredi 2 avril marque l’entrée de le « video in print » en France, grâce aux Enjeux-Les Echos.
Le magazine (pour le compte de son annonceur Citroën) est en effet le tout premier de l’Hexagone à s’approprier cette technologie permettant à un support papier de diffuser de la vidéo.
Lancée aux États-Unis en septembre 2009, par le magazine Entertainment Weekly pour CBS et Pepsico, la « video in print » annonce une nouvelle ère pour la presse.
Imaginez plutôt : comme ici, un écran épais de 3 millimètres avec une diagonale de 6 centimètres, muni d’une batterie insérée dans une puce, d’un haut-parleur et rechargeable par câble USB, le tout capable de diffuser des images et du son dès que le lecteur arrive sur la page…
Les heureux chanceux qui réussiront à mettre la main sur l’un des 10 000 exemplaires du numéro d’avril contenant la fameuse « video in print » pourront en sus, découvrir ou re-découvrir 5 films publicitaires pour la Citroën DS3.
Bref, une petite révolution permettant à la régie LesEchosmédias de se positionner en précurseur et à Citroën d’illustrer sa signature « Creative Technologie ».

Jetez un œil sur la vidéo de démo, le résultat est bluffant :

Vodpod videos no longer available.

Ci-dessous, la vidéo de démonstration de l’Entertainment Weekly :

Lire la suite

Alice au pays des merveilles mania

Ces derniers temps, la Alice de Lewis Carroll est partout !
Bientôt au cinéma grâce à Tim Burton (le 24 mars), la jeune fille inspire les marques, les grands magasins (comme Le Printemps), les magazines et les artistes.
Symbole d’une ère marquée par la tendance « régressive » mais aussi par un certain « désenchantement »,  cette Alice-là s’installe semble-t-il confortablement au rang des icônes 2010.
Certes enfant, mais pas princesse pour un sou, elle nous donne à voir un monde bizarre et surréaliste où le temps est dérèglé.
Un univers étrange qui plaît d’ailleurs autant que notre héroïne elle-même…
Bref, Alice et son pays des merveilles font vendre, et avec la sortie imminente du film de Tim Burton, ça n’est pas prêt de s’arrêter.

Petit florilège :

Lire la suite

The Sun, presque aussi pratique que l’iPhone…

Pour célébrer les 40 ans du journal, l’agence Glue London a eu la bonne idée de surfer sur la vague iPhone.
Non pas en lançant une énième application pour le smartphone (The Sun a déjà une place au sein de l’App Store) mais en en parodiant les publicités.
Un spot TV qui vante avec humour les « mérites » du titre le plus lu en Grande-Bretagne.
Alors, encore plus fort que l’iPhone, il y a The Sun « the UK’s best handheld for 40 years » !

Esquire Magazine se feuillette en « augmented reality »

La réalité augmentée* est à la page !
Récupérée par les marques  et les réalisateurs de clip (cf post du 8 juillet 2009) cette technique permettant la superposition du réel et du virtuel via une webcam est aujourd’hui utilisée pour animer votre exemplaire d’Esquire Magazine (mensuel américain pour hommes).
Être accueilli par Robert Downey Jr (guest star de cette édition interactive), pouvoir contrôler la météo ou encore bénéficier de contenus différents en fonction de l’heure, tout cela est désormais possible !

Il vous suffit de vous procurer la version papier d’Esquire, de télécharger le logiciel et bien sûr, d’avoir une webcam.
Le résultat est assez surprenant de réalisme :

Enfin une utilisation intelligente de la réalité augmentée, qui permet une interaction lecteur/support et qui apporte un véritable complément multimédia à la version papier !

Car aussi spectaculaire que puisse paraître cette technique, son utilisation marketing n’a pas toujours été à la hauteur.
L’intérêt de voir bouger entre ses mains la technologie Smart Grid de General Electric ou d’animer le yéti de Jack Link’s (marque de viande US) reste en effet limité.
Seule USPS (la poste américaine) avait réussi à dépasser le côté gadget en proposant à l’usager de choisir sa taille de colis en ligne :

* « La notion de réalité augmentée désigne les systèmes (au sens informatique) qui rendent possible la superposition d’un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel » (Définition Wikipedia)