Des graffitis écolos

Dans la veine du « green-artiviste » Joshua Allen Harris (cf post du 7 avril), voici un graffeur atypique et engagé : Alexandre Orion.
Plutôt que de peinturlurer voire défigurer les murs ou monuments, il dépoussière les tunnels de Sao Paulo.
Muni d’un vulgaire chiffon, il efface les traces de pollution laissées par les voitures… pour finalement donner naissance à des crânes humains ! Des crânes, qui ici ne dénoncent pas forcément la mort, mais plutôt les torts causés par l’Homme à son environnement.
Une belle manière de nous faire comprendre que le vélo, c’est mieux que la voiture !

Les "Reverse graffities" d'Alexandre Orion

Les « Reverse graffitis » d’Alexandre Orion

En bonus, une vidéo qui le montre en pleine action.

2 réponses à “Des graffitis écolos

  1. Peuh,

    Neil le Grand artiste le faisait déjà en Hollande puis sur Disney Channel, la grande émission écolo-geek : « Art Attack »

    Mouloud

  2. Pingback: Greenpeace fait aussi dans la poussière « CaPaRt2La

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s