Archives de Tag: réalité augmentée

L’art de la réalité augmentée

Fin septembre dernier, le musée Sukiennice (Cracovie) a lancé "Stories Behind the Paintings", une opération de réalité augmentée destinée à promouvoir sa collection d’œuvres de peintres polonais du XIXème siècle.
Le parti pris : raconter et mettre en scène les tableaux au moyen de la réalité augmentée, pour susciter l’intérêt du public.
Ainsi, les visiteurs, équipés au préalable d’un iPhone, pouvaient découvrir la face cachée des œuvres qu’ils avaient sous les yeux… via des scénettes narrant les histoires d’amour, anecdotes militaires ou criminelles liées à chaque tableau.


En parallèle et pour attirer les curieux, l’agence Leo Burnett (Pologne) a orchestré avec brio une campagne on et off line : des affiches invitaient les passants à appeler, à envoyer un message ou à se connecter à la page Facebook de l’opération. Et ceux qui composèrent le numéro indiqué sur l’affiche reçurent un mystérieux SMS ou message vocal relayant l’exposition.
Bref, un soupçon de teasing et de nouvelles technologies, beaucoup de storytelling, d’interactivité et d’entertainment pour dépoussiérer des œuvres tombées dans l’oubli !

Une stratégie adoptée par d’autres musées, qui ont su, eux aussi, prendre le virage de la réalité augmentée, à l’instar du musée des Beaux-Arts de la ville de Rennes ou du Museum of London.
Le premier a mis en place, depuis 2009, un "guide mobile" interactif qui dévoile aux visiteurs des informations sur les œuvres (contées par un avatar 3D) ainsi que des détails du tableau.
Quant au Museum of London, il a récemment créé une application de réalité augmentée sur iPhone, a.k.a Streetmuseum, permettant de voir, selon les endroits où l’on se trouve, des photographies historiques, superposées au paysage actuel.

Musée des Beaux-Arts de Rennes / Museum of London

Esquire Magazine se feuillette en "augmented reality"

La réalité augmentée* est à la page !
Récupérée par les marques  et les réalisateurs de clip (cf post du 8 juillet 2009) cette technique permettant la superposition du réel et du virtuel via une webcam est aujourd’hui utilisée pour animer votre exemplaire d’Esquire Magazine (mensuel américain pour hommes).
Être accueilli par Robert Downey Jr (guest star de cette édition interactive), pouvoir contrôler la météo ou encore bénéficier de contenus différents en fonction de l’heure, tout cela est désormais possible !

Il vous suffit de vous procurer la version papier d’Esquire, de télécharger le logiciel et bien sûr, d’avoir une webcam.
Le résultat est assez surprenant de réalisme :

Enfin une utilisation intelligente de la réalité augmentée, qui permet une interaction lecteur/support et qui apporte un véritable complément multimédia à la version papier !

Car aussi spectaculaire que puisse paraître cette technique, son utilisation marketing n’a pas toujours été à la hauteur.
L’intérêt de voir bouger entre ses mains la technologie Smart Grid de General Electric ou d’animer le yéti de Jack Link’s (marque de viande US) reste en effet limité.
Seule USPS (la poste américaine) avait réussi à dépasser le côté gadget en proposant à l’usager de choisir sa taille de colis en ligne :

* "La notion de réalité augmentée désigne les systèmes (au sens informatique) qui rendent possible la superposition d’un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel" (Définition Wikipedia)

Réalité augmentée pour clip musical

Le jeune (et prometteur) chanteur Julian Perretta a compris qu’un clip c’est bien, mais un clip interactif, c’est encore mieux !
Dans le sillage des marques qui utilisent de plus en plus la réalité augmentée (McDonald’s, Mini, Jack Link, Ray Ban), l’artiste nous offre son tout premier clip en version "augmented reality", pour "Ride My Star".
Le principe : placez un feuille imprimée à partir du site www.julianperretta.com devant votre webcam pour voir défiler le clip entre vos mains !
Magique, d’autant que le graphisme et la réalisation sont à la hauteur du concept.
Et comme il a pensé à tous ceux qui ne possèderaient pas de webcam, le clip existe aussi en simple version vidéo…

Voici la démo :